Biographie

blogue-2015-bon

Cofondatrice du mouvement de cinéma KINO, Eza Paventi a réalisé de nombreux courts-métrages et documentaires mettant en lumière la force et la fragilité de l’être humain.

Avec le projet Wapikoni Mobile, elle a accompagné de jeunes autochtones dans la conception de films racontant la vie dans les réserves. Elle a tourné à l’étranger, entre autres au Darfour et au Rwanda avec la série À ciel ouvert portant sur les victimes d’un génocide (Radio-Canada International), et en Haïti et au Burundi avec la série Là où je dors (TFO).

Au Québec, elle a connu un succès d’estime en réalisant diverses séries sur des phénomènes sociaux tels que l’intimidation en milieu scolaire (Intimidés), l’impact de la génération Y (Y mode d’emploi) et le fait français en Amérique du Nord. D’ailleurs, la série D’Est en Ouest (TV5) qu’elle a animé et co-réalisé s’est mérité en 2009 le Gémeaux de la meilleure web série documentaire.

En 2013, son premier roman Les souliers de Mandela (éditions Québec Amérique) a été salué par la critique et finaliste au prix des Cinq Continents, puis publié l’année suivante en Europe (Éditions Kennes).

L’année 2014 a été marquante pour elle, entre autres parce que son travail de journaliste-animatrice pour la série 21 jours (TV5)  lui a valu une nomination aux Zapettes d’Or (C’est juste de la TV) pour « l’entrevue de l’année »… Mais surtout parce qu’elle est devenue la maman du petit Philémon, son projet le mieux achevé de toute sa carrière.